Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 00:20

Selon José Rodríguez Guerrero, http://www.revistaazogue.com/Azogue5-12.pdf, p.220, Jean-Julien Champagne (1877-1932) est Fulcanelli parce que Jean Alexandre Champagne (1815-1889), le grand-père de Julien Champagne, dans sa jeunesse, a été sous-officier du 46e Régiment d'Infanterie dans la caserne Damesme à Fontainebleau, (commune du département de Seine-et-Marne, dans la zone métropolitaine de Paris). 

M.Alexandre Champagne n'était pas sous-officier du 46e Régiment d'Infanterie. D'ailleurs, ce Régiment n'était pas en 1843 à la caserne Damesme, parce qu'encore était en train d'être construite - la majorité des hommes se trouvait à Caen et la minorité à Paris...

http://www.fulgrosse.com/article-4425954.html

Le plus grave c'est dire que le grand-père de Julien Champagne a été sous-officier de la 7e Compagnie de marche du 2e Bataillon de la Légion du Génie auxiliaire de la Garde Nationale de la Seine...

Il y a, de fait, un Jean Champagne dans ce compagnie, mais l'identité de cet homme est: Jean Marie Champagne, né le 8 d'octobre 1831, à Lunéville,Meurthe-et-Moselle, peintre en bâtiment, domicilié au 8, rue Henri Chevreu et ensuite au 19 rue des Vignolles (Paris 20e).

undefined

undefined
Jean Alexandre Champagne, habitait dans autre adresse, et n'était pas Jean Marie Champagne...

undefined
 
D'ailleurs, dans mon article, Fulcanelli et le sortie de Champigny, http://www.fulgrosse.com/article-2938144.html j'avais avancé avec l'idée dont l'architecte Roiron, capitaine en 1er de la 7e Compagnie du 2e Bataillon de la Légion du Génie auxiliaire, était Jean-Baptiste Roiron (Thorey-sur-Ouche, Côte d'Or, 1848), parce que je pensais que l'architecte Roiron était le père de l'ingénieur des Arts et Manufactures Georges Marie Roiron (Besançon, Doubs, 26 septembre 1878). Mais, Jean-Baptiste Roiron, tailleur de pierres (et non architecte) à Besançon, n'a pas été garde nationale dans la défense de Paris et, par conséquent, le capitaine Roiron, architecte, n'était pas Jean-Baptiste Roiron...

En outre, José Rodríguez Guerrero nous parle encore d'un certain Gaston Sauvage qui n'est pas le chimiste Gaston Jean-Baptiste Sauvage (1897-1968).

Le Gaston Sauvage dont nous parle M. Guerrero est M. Sauvage (Gaston-Auguste), chef d'atelier à la Manufacture d'estampage du Nord-Est à Paris :

http://books.google.com.br/books?id=HN47AAAAMAAJ&q=Gaston+Sauvage,+chimiste&dq=Gaston+Sauvage,+chimiste&lr=&hl=pt-PT&pgis=1

http://books.google.com.br/books?lr=&hl=pt-PT&q=M.+Sauvage+%28Gaston-Auguste%29%2C+chef+d%27atelier+%C3%A0+la+Manufacture+d%27estampage+du+Nord-+&btnG=Pesquisar+livros 

Le véritable chimiste Gaston Sauvage n'était pas Gaston-Auguste Sauvage, mais Gaston Jean-Baptiste Sauvage (1897 - 1968) :

http://books.google.com/books?lr=&hl=pt-PT&q=1922+-+SAUVAGE+Gaston%2C+21%2C+rue+de+Montmartre%2C+Paris&btnG=Pesquisar+livros

1922 - SAUVAGE Gaston, 21, rue de Montmartre, Paris : Mémorial de la Société chimique de France, 1857-1949.

http://www.fulgrosse.com/article-2427770.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse
commenter cet article

commentaires

roiron 12/12/2010 08:03



Bonjour,


Le fameux Jean Baptiste ROIRON né à Thorey sur ouche en 1848 était le cousin de mon arrière arrière grand père.Si vous avez des infos sur lui je suis preneur.


Merci


cordialement


roiron stéphane



Walter Grosse 04/03/2011 07:59



Merci de votre commentaire. Oui, j'ai quelques renseignements sur lui. S'il vous plaît, me contacter par mail fulgrosse@yahoo.com.br.


À vous lire.


Cordialement, W.GROSSE



anonyme 06/05/2008 13:17

Bonjour,mais que se passe t-il ? Silence radio depuis novembre ! Vos articles nous manquent. J'espère que vous allez bien et que nous aurons le plaisir de vous retrouver très bientôt.

Walter Grosse 07/05/2008 06:46



Bonjour,

Oui, je suis bien, merci. Je suis heureux par votre attention et j'espère retourner très bientôt.

Merci autrefois.

Cordialement, W.GROSSE



Anonyme 17/01/2008 19:40

Bonjour; aujourd'hui jeudi 17 janvier 2008, une partie de votre texte du 25 novembre a disparu, sans que la date soit modifiée. Il s'agit des mentions de Monsieur Jean JUGIE, désigné être le véritable nom de Fulcanelli. Qu'est-ce qui justifie cette discrète modification ? votre hypothèse "Jean JUGIE" s'est avérée éronnée, ou bien imprudente ? le mystère s'épaissit....bien cordialement

Walter Grosse 17/01/2008 20:49

Je suis en train de préparer un nouvel article sur ce sujet. Oui, je vais parler sur l'hypothèse Jean JUGIE...Selon Canseliet, Fulcanelli a inspiré Anatole France pour le roman " La Rôtisserie de la reine Pédauque ", où nous trouvons l'alchimiste Hercule d'Astarac et M. Jérôme Coignard, qu'a traduit les mêmes textes grecs d'alchimie traduits par Marcellin Berthelot...Oeuvres de Zosime, Synésius, Olympiodore...M. d'Astarac, l'achimiste, était de Sainte-Eulalie, Cauzac... aurait M.France faite une révélation sur Fulcanelli ?De fait, Fulcanelli était ami de Berthelot (M. Coignard), auteur de "Collection des anciens alchimistes grecs", Paris : G. Steinheil, 1887-1888...Si Canseliet a dit la vérité sur  la date de naissance de Fulcanelli, 1839, et si Anatole France a dit la vérité sur le lieu de naissance, Sainte-Eulalie, Cauzac, alors il seulement pouvait être Jean JUGIE...Toutefois, j'ai enquêté la vie de M. Jugie et, malheureusement, il n'est pas Fulcanelli...

doxa 01/01/2008 19:11

oups, faute de frappe !! je voulais dire : Jules VIOLLE !

Merci !

doxa 01/01/2008 19:04

Bonjour,

Je viens de lire le livre de patrick Rivière "révélant " que Fulcanelli serait Jules VOILE .

Comme vous avez l'air d'avoir fait un peu le tour de la question... avez-vous un avis sur ce livre, dont je n'arrive pas totalement à croire qu'il est "sérieux"...


Merci et bonne année !

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens