Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 07:56
Voici l'excellent travail de notre ami Jean Artero, publié maintenant en livre : " Présence de Fulcanelli ", un ouvrage de 380 pages, Arqa éditions, mai 2008. Globalement, c'est un ouvrage sur Qui n'est pas Fulcanelli, en suivant les indications d'Eugène Canseliet. En effet, d'après une des filles de ce dernier, Mme Béatrice Canseliet, jusqu'aujourd'hui aucun auteur a identifié Fulcanelli !

http://thot-arqa.org/boutique/boutique.html

http://www.archerjulienchampagne.com/article-20066652.html


Ainsi, Fulcanelli (né en 1839) n'est pas le peintre Jean-Julien Champagne (né en 1877) ni Eugène Léon Canseliet (né en 1899), ou René Schwaller de Lubicz (né en 1887), Pierre Dujols (né en 1862), François-Jollivet-Castelot (né en 1874), Pierre de Lesseps (né en 1870) ou son frère Charles (né en 1840), entre autres, comme l'astronome Camille Flammarion (né en 1842) ou le physicien Jules Violle (né en 1841) : tous eux sont des identifications fausses de Fulcanelli !



http://www.atelier-empreinte.fr/presencedefulcanelli-pi-2084.html?image=1

Enfin, dans la vision de l'auteur, Fulcanelli est né vers 1839 et n'est pas décédé avant le décès du peintre Julien Champagne, décédé le 26 août 1932, et, par conséquent, il était encore vivant à l'âge de 93 ans...

Or, d'après l'auteur, M. l'ingénieur des Ponts et Chaussées Paul Decoeur (né en 1839) n'est pas Fulcanelli parce qu'il est décédé très tôt (entre 1923/24: chapitre ' Le Serviteur Fuyant ', p.106.

Par contre, d'après tous mes recherches, Paul Decoeur est le seul fulcanellisable possible :

 http://fulgrosse.over-blog.com/article-2384152.html

... et je suis l'auteur du article sur Wikipédia  http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Decoeur ...


Quoi qu'il en soit, je vous conseille de lire " Présence de Fulcanelli " pour comprendre mes recherches, puisque, d'après l'auteur, Canseliet aurait affirmé que Fulcanelli était, en effet, un polytechnicien (lire, au chapitre ' Fulcanelli Revoilé ', les pages 128 et 129) ... et nous savons que, pendant le siège de Paris (1870-1871), un polytechnicien avec un cadre d'officier dans la Légion du Génie auxiliaire de la Garde Nationale de la Seine, sous le ordres du lieutenant-colonel M. Viollet-le-Duc, était un ingénieur des Ponts et Chaussées (placé au 2ème Bataillon).

D'ailleurs, je remercie l'auteur par avoir cité, par diverses fois, mon nom, mes idées et mes recherches...

De souligner que Jean Artero, dans son livre, nous parle, pour la première fois, des confidences que M. Canseliet a fait à Guy Bechtel, sujet que jusqu'à aujourd'hui nous était inconnu :

http://fulgrosse.over-blog.com/article-2973056.html

Ici, Fulcanelli est présenté comme en étant Fulcanelli, mais avec plus des renseignements. Oui, il était un homme hors du commun, un ingénieur né en 1839, ancien élève de l'École Polytechnique, d'environ 1,72 de taille, que n'a eu aucune descendance, etc.

Le livre nous est parvenu le mercredi 21 mai 2008 à 16h00, exemplaire numéro 37, et quand j'ai lu quelques citations de mon nom dans le livre d'Artero, je dois dire que je l’ai célébré ce jour-là avec du champagne, dans un dîner de commémoration ... Pourquoi pas ? C'est un livre sur Fulcanelli qui mentionne mon nom et qui parle aussi de moi!

Curieusement, durant l'année 2008 ont été publiés encore trois autres livres qui parlent de moi (Walter Grosse, alias Fulgrosse) : un dans l'Uruguay, de notre ami Leo Krugerman, " Una Lectura Masónica de las Enseñanzas de Fulcanelli", Ediciones Los Caminos, 2008, Capítulo II 'Importa saber quién era Fulcanelli ?', légende n.º 11, pp.23, 24, 25 et 26 :



Voir également l'étude de Leo KRUGERMAN sur Internet :

http://www.gluv.org/Obras%20Literarias%20y%20Otros%20Trabajos%20de%20Interes%20Masonico/UNA%20LECTURA%20MASONICA%20DE%20LAS%20ENSENANZAS%20DE%20FULCANELLI.pdf

En Italie, Massimo Marra, " R.A. Schwaller de Lubicz, La Politica, l'esoterismo et l'egittologia ", Libri de Airesis, Mimesis, 'All'ombra delle Cattedrali : L'Affaire Fulcanelli ', parle de nous dans la p.241, ou

http://books.google.pt/books?id=Fk81Uj9DVg8C&pg=PP1&dq=Schwaller+de+Lubicz,+Massimo+Marra&lr=#v=onepage&q=&f=false

http://books.google.pt/books?id=Fk81Uj9DVg8C&pg=PP1&dq=Schwaller+de+Lubicz,+Massimo+Marra&lr=#v=onepage&q=Walter%20Grosse&f=false



et finalement un autre en France, par notre ami Richard Khaitzine, " Comprendre l'alchimie ", Médiadit Éditions, Les Chemins d'Hermès, p.28, ou


Et je veux ici remercier les 4 auteurs de ces oeuvres magnifiques. Merci beaucoup.

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse
commenter cet article

commentaires

doraymi 05/02/2009 22:16

Si vous voulez voir Julien Champagne et Raymond Roussel devant le Rocher de la Vierge à Biarritz et bien d'autres choseshttp://in-memoriam-raymond-roussel.over-blog.com/

Anonyme 29/11/2008 10:44

"un cube magnétique d'un seul pôle" : vous voulez fabriquer un monopôle magnétique ?! pour avoir étudier les deux objets, je pense qu'il est plus facile de fabriquer la pierre philosophale... bon courage et on attend la suite avec intérêt !

Walter Grosse 30/11/2008 00:12



Un monopôle magnétique? Non exactement, parce que n'est pas possible séparer le Pôle Sud du Pôle Nord et vice-versa. Mais, c'est bien possible de se faire une construction spéciale dont les
effets dans son intérieur soient très semblés à d'un monopôle et, par conséquent, d'obtenir des résultats très satisfaisants...


Combien la Pierre Philosophale, pour s'obtenir la Poudre de Projection, je pense que c'est très semblable au Superatome: la pierre est fermentée par l'or, pour diriger la transmutation
pour l'or et, par conséquent, peut-être la pierre soit un moyen de transformer les métaux, comme la plomb, en clusters d'atomes qui avec un atome d'or se comporte comme l'or, ainsi qu'un cluster
d'atomes d'alluminium avec un atome d'iode se comporte comme iode (transmutation d'alluminium en iode: http://en.wikipedia.org/wiki/Superatoms ).


 


 



Anonyme 19/11/2008 10:42

Formidable, nous attendons sa parution avec impatience comme vous pouvez l'imaginer.Une expérience magnétique ? Diable, verseriez vous dans le Grand Lunaire ou vous rapprochez vous de ce fameux point de Curie ?Cordialement.

Walter Grosse 19/11/2008 11:43



Cette expérience n'est pas alchimique. C'est une invention que je suis en train de faire, de construire, un cube magnétique d'un seul pôle, une machine parfaite, presque magique (se fonctionner!)
avec... et je ne peut pas dire plus...!

Sur mon livre, je suis en train de terminer de l'écrire et je pense qu'il va être prompt, finalement, en 2009.

Mais, vous avez raison, le secret de l'agent de l'alchimie c'est le magnétisme (Magnésie = magnétite) et certaines d'étapes alchimiques sont magnétiques, la transmutation, par exemple...

Cordialement, Fulgrosse



Anonyme 18/11/2008 18:39

Diable plus de nouvelles depuis juin. J'espère que vous allez bien.

Walter Grosse 19/11/2008 02:50


Oui, merci. Je vais bien. Pour l'instant, je suis en train d'écrire en français (avec un traducteur) mon livre sur Fulcanelli. D'ailleurs, je suis dans un projet sur une expérience magnétique
très compliquée et je n'ai pas eu de temps.

Un jour je vais présenter publiquement tous mes travaux.

Cordialement, Fulgrosse


Anonyme 03/07/2008 14:16

Bonjour,Connaissez vous ? Ce n’est pas sans rappeler un certain passage des Demeures Philosophales !Je suis tombée sur un texte à propos d'un certain Eugène VICAIRE (1839-1901)  Polytechnique (promotion 1856), corps des mines qui pensait que la surface du soleil n'était pas plus chaude que nos flammes habituelles, et que le noyau était froid et obscur. Voici le lien : www.annales.org/archives/x/vicaire.html
Cordialement

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens