Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 23:23

    Selon Archer, Fulcanelli était bien un ingénieur sous les ordres de Viollet-le-duc pendant le siège de Paris, mais n'était pas un militaire, seulement un civil appelé pour la circonstance de la guerre Franco-Prussienne...

    L'architecte Viollet-le-Duc n'était pas un soldat (sapeur) de la 1re Compagnie de marche du 1er Bataillon de la Légion du Génie auxiliaire de la Garde nationale de la Seine, parce qu'il a reçu le grade d'officier supérieur, commandant en second, avec le titre de lieutenant-colonel, du Corps auxiliaire du Génie dès 24 août 1870...

    Pendant la bataille de Champigny, il a commandé un bataillon de 7 Compagnies du Génie auxiliaire avec 750 effectifs, attaché à la 2ème armée de Paris du général Tripier...

- La 1re Cie du 1er bataillon, du capitiane commandant Louis DELBROUCK (1819) et du capitaine Louis BRUYÈRRE (1831).

- La 2e Cie du 1er bataillon, du capitaine commandant Jacques PALOTTE (1830) et du capitaine Ernest HUSSENOT (1833?).

 - La 3e Cie du 1er bataillon, du capitaine commandant Jules SIBIEN (1822) et du capitaine René André PEILLON (1818).

- La 4e Cie du 1er bataillon, du capitiane commandant Anatole de Baudot (1834) et du capitaine Benoît JARRIANT (1836).

 - La 5e Cie du 2e bataillon, du capitiane commandant Édouard COUCHE (1832) et du capitaine Ernest ROUSSEAU (1830).

- La 6e Cie du 2e bataillon, du capitiane commandant Henri Prosper BERNARD (1826) et du capitaine Maurice LOCHE (1838).

- La 7e Cie du 2e bataillon, du capitiane commandant ROIRON (?) et du capitaine Joseph COTTU (?).

    Dans la 2ème armée nous trouvons le Général Charles-Victor Frébault et son aide-de-camp Hippolyte Sebert ( Artillerie de la Marine ) et Massillon-Rouvet commente les travaux de défense que Viollet-le-Duc a fait sous les ordres de ce général...

   Dans l' "Atlantis - Hommage à l'Adepte Viollet-le-Duc ", ' Deux Logeurs du Bon Dieu ', n.º 311, p.136, Mr Canseliet, parle de cette bataille et de la présence de Viollet-le-Duc comme lieutenant-colonel...

    Curieusement, un ingénieur polytechnicien dans la défense de Paris sous les ordres de M. Viollet-le-Duc est un ingénieur des Ponts et Chaussées, c'est-à-dire Fulcanelli était un ingénieur du Corps P.C. né en 1839...

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens