Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 02:56

 

 

 

 

img870 

 

    Pourquoi Mr Canseliet nous a dit que la matière première se trouve entre le polonium et le radon, c'est-à-dire, l'astate ?

http://www.fulgrosse.com/article-2399525.html

    L'astate est, vraiment, la matière première ? En grec, AstatoV signifie instable, mas aussi mutable, variable, transmuable et, par conséquent, une matière mutable.Si cette description combine avec la matière première, alors le que dire de la dissolution ?

    En latin, dissolution c'est le même que divisible. La dissolution ( dissolutio ) du atome c'est sa division ( divisio, dissolubilis ). Schwaller de Lubicz ne croyait pas en atomes, parce que atomo signifie individu, indivisible.

    Mais se la matière est indivisible ( indissolubilis ), alors pourquoi l'alchimiste dissout la matière, c'est-à-dire « opère sa division » ou Séparation alchimique.

    Donc, Dissolution en latin est Division. Les anciens chimistes n'ont pas cru dans la dissolution, parce que la matière de Démocrite était indissolubilis, indivisible. Tant que les alchimistes proclamaient le contraire : la matière est dissolubilis, divisible...

     La première preuve de la dissolution des alchimistes s'a vérifié par la libération d'électrons ( rayons cathodiques ) dans l'ampoule de William Crookes, que produisaient une fluorescence verte dans la partie du électrode négative ( cathode, kaqodoV, que descend ), une courant d'électrons « monte » pour l'électrode positive ( anode, anodoV, que monte, montée, ascencion )...

    En 1920, Eugène Canseliet était le directeur de l'usine à gaz de Sarcelles, où Fulcanelli a réalisé, par les mains de son disciple, la transmutation de plomb en or. Mais, comment a-t'il réalisé cette transmutation? Par transmutation nucléaire?

       Pour l'érudit Dr William Salmon (1644-1713), dans son " Dictionnaire Hermétique : Contenant l'explication des termes fables, énigmes, emblèmes et manières des parler des vraies philosophes", ' La Nature et les Métaux ', l'intention de la Nature au produire les métaux est faire l'or, le dernier degré de la perfection métallique, le dernier des métaux :

 

    " Il faut nécessariament avouer que l'intention de la Nature en produisant les métaux n'est pas de faire du plomb, du fer, du cuivre, de l'étain, ni même de l'argent (...), mais de faire de l'or ".

    C'est curieux constater que dans la série électrochimique, l'or Au " Au3 + 3e- E0 = 1,30 V & Au1 + e- E0 = 1,50 V se trouve, de fait au-dessous de tous les métaux, comme si du dernier s'agissait!

 

                                                          Électro-négativité  

                                    Fe " Fe2 + 2 e- E0 = - 0,44 V

                                    Sn " Sn2 + 2 e- E0 = - 0,14 V

                                    Pb " Pb2 + 2 e- E0 = - 0,126 V

Potentielle électrode nulle de l'hydrogène - H+ + e- " ½ H2 E0 = 0,00 V  

                                                                             Électro-positivité  

                                   Cu " Cu2+ + 2 e- E0 = 0,337 V

                                    Hg " Hg2+ + 2 e- E0 = 0,80 V

                                    Ag " Ag+ + e- E0 = 0,80 V

                                    Au " Au3 + 3e- E0 = 1,30 V

    Les métaux électropositives (placés au-dessous de l'hydrogène) seulement se dissolvent dans les acides fortement oxydants, comme c'est le cas de l'or qui seulement a comme dissolvant l'eau régale (mélange acide très oxydant). Ainsi, selon la doctrine alchimique, un métal qui se dissout seulement à travers des acides fortement oxydants déjà se peut appeler de l'or!

 

    Les scientifiques ont réussi, maintenant, cet exploit à travers de composés de zinc :

 

http://news.softpedia.com/news/Modern-Alchemy-Zinc-Manipulated-to-Take-on-Properties-of-Other-Elements-52356.shtml 

 

http://www.inovacaotecnologica.com.br/noticias/noticia.php?artigo=010160070420 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

Pierre-Alexandre NICOLAS 14/03/2007 12:01

En fait il y a eu deux transmutations :
* une réalisée en 1921 (ou 1922) par Canseliet sur le particulier de Blaise de Vigenère
* une réalisée en 1923 à partir de la pierre philosophale de Fulcanelli

Walter Grosse 16/03/2007 08:46

Oui, la transmutation à Sarcelles s'est concrétisé en 1923, avec la Pierre Philosophale de Fulcanelli transformée en Poudre de Projection. Fulcanelli s'est devenu Adepte en 1923. Il s'est éloigné de ses amis plus proches en 1923 et est parti en 1925 pour un exil volontaire.

ARCHER 09/09/2006 10:22

Effectivement c'est une bonne idée de s'intéresser à la transmutation de Sarcelles.Si j'ai bien compris elle serait fondée sur un (procédé) particulier et donc ne serait pas une transmutation canonique au sens alchimique.Donc il ne s'agirait pas là de LA transmutation que l'alchimiste opère à la fin du Grand OEuvre pour se prouver à lui-même ou prouver aux autres qu'il a réussi.Parmi les particuliers exposés par Fulcanelli dans son oeuvre, il y a celui de Vigenère.On peut donc formuler l'hypothèse que Fulcanelli ayant dirigé l'opération c'est ce proposé qui a été utilisé à Sarcelles.

Walter Grosse 02/10/2006 15:15

    La transmutation réalisée à Sarcelles a été une transmuattion alchimique réalisée par la Pierre Philosophale fermentée par l'or pour donner le Poudre de Projection. Lire " Le Feu du Soleil ", chap. VII, p. 126 et p.127 :
    " R.A. - Parce qu'il a obtenu la Pierre ?
      E.C. - Oui.
      (...)
      Oui. Et, à Sarcelles, il m'a remis trois petits fragments avec lesquels la projection fut faite par mes soins ".
    Ou dans le chap.IV  de la p. 63 à p.65 :
    " R.A. - Cette projection, projection de pierre, qui entraîna une transmutation, se fit donc suivant les directives de Fulcanelli ?
     E.C. - Oh oui! C'est lui qui me l'a fait exécuter. C'est moi qui l'a exécutée, mais d'après ses indications.
     (...)
     R.A. - Avec la poudre, ou la pierre, que Fulcanelli vous avait remise ?
     E.C. - Oui, trois petits fragments qu'il a sortis d'un étui. Et cela s'est fait dans cette pièce du premier étage où mon père venait de mourir ".
    Ainsi, Canseliet a opéré une projection transmutatoire de plomb en or...

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens