Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 07:48

                                                                                      

    Se peut dire que Fulcanelli naquit un demi siècle avant Louis Faugeron, donc, selon Mr Canseliet, "Fulcanelli naquit un quart de siècle avant Pierre Dujols", ("Deux Logis Alchimiques", 'La Villa Palombara - La Petite Porte', J.-C.Bailly éd.,1998, p.62), c'ést-à-dire 25 ans (100 ¸ 1/4   = 25) avant 1862 = 1837...

    Cependant, déjà nous savons que la grand-mère de Canseliet, Désírée Dubois, naquit vraiment en 1839 par l'acte de naissance. Mais, pourquoi Canseliet nous donne autre date pour la naissance de Fulcanelli : 1837 ?

    Peut-être une rapprochement de sa date de naissance? 

     Ainsi,  Fulcanelli naquit 23 ans  (et non 25 ans) avant Pierre Dujols et 48 ans (et non 50 ans) avant Louis Faugeron...

    Pierre Léon Dujols (de Valois) (Saint-Illide, Cantal, 22/03/1862 - Paris, 19/04/1926), a été élève des Jésuites d'Aix-en-Provence, journaliste à Marseille et puis à Toulouse. Aux 25 ans (1887) il se marie avec Marie Louise Charton (Hennebont, Bretagne, 02/02/1868 - Paris 7e, 08/10/1954). Alchimiste qu'a travaillé avec son garçon de laboratoire, le commis-libraire Louis Faugeron (Saint-Pardoux le Vieux, Corrèze, 16/05/1887 - Paris 7e, 03/04/1947 ), domicilié dans le n.º 6 de la rue du Sabot (Paris 6e) et décédé avec 59 ans dans le n.º 42 de la rue de Sèvres (de Pierre Audren). Il était fils d'Antoine Faugeron et de Marie Mignon. La famille Faugeron de Corrèze étaient personnes très importantes qui ont reçu la décoration de la Légion d'Honneur : Jean Faugeron (Corrèze, Treignac, 17/08/1794 - ?), Jean-Bpatiste Faugeron (Corrèze, Treignac, 25/11/1840 - ?) et François Faugeron (Corrèze, St.Angel, 12/04/1874 - ?)...

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

ARCHER 22/09/2006 19:10

Cher ami, très intéressantes , ces nouvelles précisions sur Faugeron, donc il s'appelait bien Louis. On aimerait en savoir plus sur ce "souffleur". Si j'ai bien compris, Canseliet ne l'a fréquenté qu'après la mort de Champagne, mais ce dernier, ami des Dujols, a pu le connaître avant. Il est avec d'autres (comme Roset et Steiner) une des victimes possibles de la facétie du dessinateur de Fulcanelli, qui avait persuadé - paraît-il - un naïf alchimiste d'accumuler chez lui une invraisemblable provision de charbon à brûler. Ce serait bien d'avoir une photo de Faugeron.

ARCHER 16/04/2006 11:43

Cher Walter,Je crois qu'il faut admettre qu'ici Eugène Canseliet a pu être approximatif.Un quart de siècle, c'est  en effet "environ" vingt-cinq ans ; si Canseliet avait écrit 25 ans, je crois que les choses seraient différentes.L'année 1839 revient également à propos de Pierre Curie, de X années plus jeune que Fulcanelli.Bien à vous,

Walter Grosse 16/04/2006 19:25

    Cher ami,
    Oui, je suis parfaitement d'accord avec vous. Mais, je voulais savoir votre avis sur ce sujet. Merci par l'éclaircissement.

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens