Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 23:33

Jacques-Anatole François Thibault, dit Anatole France (16/04/1844-12/10/1924), fils du libraire-bibliophile de le quai Voltaire, 9, à Paris, François-Noel Thibault (1805-1890), le vieux camarade de Fulcanelli...
 
Récemment, j'ai découvert les documents d'Anatole France dans la défense de Paris comme soldat de la 1ère Compagnie du 20ème Bataillon de la 7ème Légion de la Garde Nationale mobilisée de la Seine, sous les ordres du capitaine Paul Chalamel, et qu'a connu Fulcanelli en novembre 1870 au fort (redoute) de la Faisanderie, où France et Fernand Calmettes étaient mis dans la réserve. Dans cette date, 7 compagnies de marche de la Légion du Génie auxiliaire de la Garde Nationale de la Seine, sous les ordres du lieutenant-colonel Viollet-le-Duc, ont été aussi placés à la Faisanderie...

http://www.kirjasto.sci.fi/afrance.htm 

http://andre.bourgeois.9online.fr/anatole_france%20Biographie.htm

http://ro.wikipedia.org/wiki/Anatole_France

Fulcanelli a été son vieux camarade des jours anciens, c'est-à-dire, il a eu la même graduation qu'Anatole France pendant le siège de Paris. Le mot camarade aussi désigne un militaire empêché des fonctions et des services d'un officier!

Selon Georges Girard, " La Jeunesse d'Anatole France, 1844-1876 ", ' La Guerre et la Commune ', chap.IX, pages 197 et 198, Anatole France a été un soldat à la 1ère Compagnie du 20ème bataillon (de la 7ème Légion) de la Garde Nationale, mais déclaré impropre au service des compagnies de guerre pour faiblesse de constitution (infirmités physiques) - Paris, le 4 janvier 1871, à l'état-major général de la Garde Nationale, Dr Eug. Marquier, pour le Général Commandant Supérieur par ordre du Lieutenant-Colonel d'État-Major, H.Levrat...

Par l'Insurrection de la Commune, Anatole fuit de Paris...

Fulcanelli, âgé de 85 ans, a senti une forte émotion par la perte de son ami et collègue de jeunesse, Prix Nobel de la littérature en 1921...

En compagnie d'Eugène Canseliet, âgé de 24 ans, il a assisté aux obsèques, à la fois nationales et populaires, d'Anatole France, qu'a décédé avec 80 ans exacts et dont l'enterrement a été dans le cimetière de Neuilly, le 18 octobre 1924...

Anatole France a été élu à l'Académie Française le 23 janvier 1896 au fauteuil de Ferdinand de Lesseps. Néanmoins, c'est erroné penser que Fulcanelli a été élu membre de l'Académie Française, donc dans l'Académie seulement nous trouvons 5 hommes nés en 1839 et personne d'eux a été Fuclanelli :

- Émile Gebhart (1839-1908).

- Hippolyte Langlois (1839-1912).

- François-Désiré Mathieu (1839-1908).

- Gaston Paris (1839-1903).

- Armand Prudhomme, dit Sully-Prudhomme (1839-1907).

L'écrivain connaisssait également Julien Champagne, mais a réduit sa présence par il fumer en excès...

A été grâce à Anatole France que M. Canseliet a écrit les deux livres de Fulcanelli, donc il lui a offert une machine à écrire en 1920.

Anatole aussi nous parle d'alchimie dans ses romans et deux ans après son décès apparaît un article, un étude d'Anatole, dans le livre de Papus (Dr Gérard Encausse), "Traité élémentaire de science occulte mettant chacun à même de comprendre et d'expliquer les théories et les symboles employés par les anciens, par les alchimistes, les astrologues, les E. de la V. les kabalistes", Evreux, impr. Henri Dévé ; Paris, Albin Michel, éditeur, 22, rue Huyghens, 8 octobre1926.

Ce livre déjà existait depuis 1898, publié par Lucien Chamuel (Mauchel), mais l'étude d'Anatole seulement apparaît en 1926, l'année de la publication de " Le Mystère des Cathédrales " de Fulcanelli...

Anatole France fréquentait le Chat Noir et le salon littéraire de Natalie Clifford Barney (n.º 20, rue Jacob à Paris)...  

Au fréquenter les salons parisiens, comme le salon de la rue Berri, Anatole France connaît les artistes le plus divers : Claude Bernard (1813-1878), Georges Bizet (1838-1875), Charles Gounod (1818-1873), Charles Camille Saint-Säens (1835-1921), ainsi comme les savants Ferdinand de Lesseps (1805-1894) et Marcellin Berthelot (1827-1907)...

D'ailleurs, si Fulcanelli était proche d'Anatole France, aussi c'est juste penser que notre alchimiste connaissait Paul Painlevé, puisqu'Anatole France était le président de l'Association des Amitiés franco-étrangères et Paul Painlevé le vice-président...

http://books.google.com.br/books?lr=&spell=1&hl=pt-PT&q=Le+pr%C3%A9sident+des+Amiti%C3%A9s+franco-%C3%A9trang%C3%A8res+%C3%A9tait+Anatole+France&btnG=Pesquisar+livros

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens