Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 13:54

    Le contraire de 25 est 52...

    Dans le livre " Le Feu du Soleil ", IV, p.71, nous pouvons lire :

    " E.C.

          En 1925.

      R.A.

          Vous voyiez donc encore Fulcanelli à cette époque.

      E.C.

           Ah non! je ne le voyais pas. "

    La dernière fois que Mr Canseliet a vu Fulcanelli a été en 1925...

    Quand l'a vu à nouveau a été en Sevilla,quelques  27 ans plus tard...

    " Le Feu du Soleil ", VII, p.122 :

    " E.C.

         Oui, en Espagne. (...)

      R.A.

           En 1952?

      E.C.

          Oui. (...) C'est donc pour l'Espagne que nous sommes partis.

          C'était près de Séville ".

    Selon la lettre que Mr Canseliet a écrit à Philéas Lebesgue en Madrid, qu'est dans ma possession, la voyage date du 1er mai 1953, 10 jours en Salamanca, depuis à Madrid, et, finalement, Córdoba et Séville...

    Enfin, je pense que Mr Canseliet a fait ce jeu de numéros avec une intention : 1925 pour 1952...

    Ainsi, Fulcanelli peut avoir émigré pour Sevilla en 1925, au lieu d'aller pour la Somme?

     De fait, après l'expérience dans l'usine de gaz de Sarcelles, Fulcanelli a informé le jeune disciple de son départ pour le sud de la France, par-delà les frontières...

 

    Selon Jean Laplace, cette affirmation se rapporte avec Espagne ("Index Général des termes spéciaux des expressions et des sentences propres à l'alchimie se rencontrant dans l'oeuvre complète d'Eugène Canseliet ", p.90)...

    Mr Canseliet, dans son livre " Alchimie - Études diverses de Symbolisme hermétique et de pratique Philosophale ", 'Introduction', p.24 :

 

    " Peu de temps après l'expérience de l'usine à gaz, exactement la magistrale démonstration effectuée devant trois témoins, Fulcanelli nous fit la suivante déclaration, sans que nous l'eussions solicitée, ni que nous en comprissions (...) devant le justifier au bout de quelque trente années (1952 - 30 = 1922) : « Le temps viendra, mon fils, où vous ne pourrez plus oeuvrer en alchimie, où il vous faudra rechercher quelque contrée rare et bénie, privilégiée sans doute, et située vers le sud, par-delà les frontières » "...
   
     Dans les ' Alchimiques Mémoires ' p.10 de " La Tourbe des Philosophes ", n.º 14, nous pouvons voir que par le terme « par-delà les frontières» Fulcanelli & Canseliet font référence à Espagne:

    " (...) à mon retour d'Espagne où j'avais pu élucider, grace aux cieux limipdes et propices d'Andalucia (...).

      Assurement, j'avais reçu làs-bas, «par delà les frontières» (...) ".

 

    Possiblement, Canseliet seulement en 1952 ou 1953 est qui a découvert que ¿Fulcanelli avait émigré pour Sevilla en 1925?

    Cependant, Mr Canseliet n'a pas voyagé directement à la rencontre de Fulcanelli. D'ailleurs, Mr Canseliet, dans son séjour par Madrid, a visité le musée du Prado, comme se peut lire dans son "Deux Logis Alchimiques", 'Planches Couleurs', p.316 (sur la plancheXXXVII): 

    " Qui pourrait, aujourd'hui, représenter, aussi précisément, l'éléphant que nous vîmes, au Prado de Madrid, sur le volet de gauche, il y aura bientôt vingt-sept années, lors de notre imprévisible et merveilleux séjour ".

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

annie 19/06/2006 19:12

Votre blog est tres interessant je serais vous je le mettrais sur www.blogotop.com car il merite a etre plus connu

Walter Grosse 20/06/2006 10:47

    Merci Annie de trouver mon blog intéressant... Combien à ses conseils, j'aimais avoir plus éclaircissements...
    Merci.

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens