Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 09:00

    Au début du XXe siècle Louis-Jules Hetzel était le détenteur des deux aquarelles peintes par le lieutenant-colonel Viollet-le-Duc pendant la bataille de Champigny, quand la 2ème armée de Paris était attaché à Légion auxiliaire du Génie...

    " Il garda même, en ces combats terribles, des 20 novembre et 2 décembre, suffisamment de calme et de sang-froid, pour en fixer, à l'aquarelle, les deux images émouvents qui étaient encore, au début du siècle, la propriété de M. Hetzel ".     

    Selon notre avis, les aquarelles de Viollet-le-Duc ont appartenu premier a Pierre-Jules Hetzel, l'éditeur né à Chartres le 15 janvier 1814.  Après l’obtention de son  baccalauréat ès-lettres en 1833 et un début d'études de droit, Hetzel père s'associe dès 1837 avec le célèbre éditeur Paulin jusqu'à l'année 1843, date à laquelle il fonde sa propre maison d'édition. la maison d'édition Hetzel-Paulin, au 33 rue de Seine, date de 1837. A cette époque, il édite un grand nombre d'ouvrages et dès 1840 qu'il édite livres avec les pseudonymes de P.-J. Stahl et vraisemblablement aussi P.-J. Martin. Plus tard établit la société "Hetzel et Cie", éditrice de Jules Verne et d'Erckmann-Chatrian. En 1873, il donne le pouvoir à son fils, Louis-Jules Hetzel, de gérer la société. Pierre-Jules Hezel meurt à Monaco le 17 mars 1891.

    Est aussi en 1873 que M.Hetzel (Paris J.Hetzel, éditeur) publié un livre de Mme Boissonnas, Dame B. de La Touche, avec un Avertissement sien : "Une Famille pendant la guerre. 1870-1871"...   

    Que sera fait aujourd'hui de celles-ci deux magnifiques aquarelels de Viollet-le-Duc ? Ces peintures font le portrait des 7 Compagnies de marche du Génie auxiliaire attaché à la 2e armée de Paris, dans sa lutte contre la menace prussienne et... probablement, Fulcanelli se trouve là en aquarelle entre les tous autres!!!

   Hetzel épouse en 1852 Catherine Sophie Quirin Fischer qui lui donne deux enfants, Marie-Julie et Louis-Jules. Républicain convaincu (il avait été chef de cabinet de Lamartine en 1848) et malgré une période d'exil sous le second Empire entre 1851 et l'amnistie de 1859, P.-J. Hetzel assure efficacement la direction de ses publications par des relations très suivies et souvent amicales avec ses auteurs, illustrateurs, imprimeurs et relieurs jusqu'à son décès en1886.

- Louis-Jules Hetzel, né le 8 novembre 1847 à Paris, bachelier ès-sciences en 1864, entre dès 1866 dans la maison d'édition paternelle après avoir effectué un stage de typographe à l'imprimerie J. Claye et Cie. A partir de cette date il secondera activement son père et prendra la direction de la maison à la mort de celui-ci. Il épouse en 1888 Aimée Arnault, veuve du peintre Edouard Blanchard ; ils auront une fille unique,  Catherine, née en 1889. Parallèlement à son activité d'éditeur, Louis-Jules Hetzel sera maire adjoint du VIe arrondissement de Paris et recevra de nombreuses décorations.

- Le 1er juillet 1914, il cède son fonds à la maison Hachette et Cie, quelques jours seulement avant le début de la première guerre mondiale, mais l’appellation Collection Hetzel sera préservée encore pendant quelques années sur certaines rééditions d'ouvrages à succès comme les œuvres de Jules Verne. Il meurt à Paris le 6 décembre 1930. Sa fille Catherine épousera en 1918 Fernand Bonnier de la Chapelle et, sans descendance directe, elle fera don à la Bibliothèque nationale, en 1966, d'une grande partie des archives de la Maison Hetzel.

- Les trois dernières générations de cette famille reposent maintenant au cimetière de Montparnasse dans un curieux mausolée orné d’un médaillon d’Hetzel père et d’un livre supporté par deux couronnes de laurier et de chêne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

Mulciber 13/11/2006 01:46

Fernand Bonnier de la Chapelle passa devant le peloton d'exécution en décembre 1942 pour avoir abattu l'amiral Darlan, haut dignitaire du régime de Vichy...

Mulciber 12/11/2006 23:10

Par un curieux croc-en-jambe de l'Histoire, Fernand Bonnier de La Chapelle fut l'auteur de l'attentat contre l'Amiral vichyssois Darland qu'il abattit de deux balles de pistolet en 1942.
 

Bonnier de La Chapelle fut condamné à mort puis exécuté le 26 décembre de la même année, deux jours après son acte.
 

il fut réhabilité par un arrêt de la Chambre des Révisions de la Cour d’Appel d’Alger, du 21 décembre 1945, qui jugea que l’exécution par ses soins de cet amiral, collaborateur avoué de l’ennemi, avait été accompli « dans l’intérêt de la libération de la France ».
Tous ces gens ont des liens...
 

Mulciber 12/11/2006 23:08


Par un curieux croc-en-jambe de l'Histoire, Fernand Bonnier de La Chapelle fut l'auteur de l'attentat contre l'Amiral vichyssois Darland qu'il abattit de deux balles de pistolet en 1942.
 

Bonnier de La Chapelle fut condamné à mort puis exécuté le 26 décembre de la même année, deux jours après son acte.
 

Il fut réhabilité par un arrêt de la Chambre des Révisions de la Cour d’Appel d’Alger, du 21 décembre 1945, qui jugea que l’exécution par ses soins de cet amiral, collaborateur avoué de l’ennemi, avait été accompli « dans l’intérêt de la libération de la France ».
 

 

 

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens