Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 01:50

    Selon Pierre Geyraud, dans son livre " L'Occultisme à Paris ", éd. Émile-Paul Frères, Paris 1953, 'Alchimie ', p. 73, Fulcanelli encore était vivant en 1936 (avec 97 ans) :

    " (...) lors d'un banquet, qui réunissait en 1936, dans un restaurant du boulevard Saint-Germain, une fort nombreuse et brillante société de dilettantes, à l'occasion de la fête du Soleil et de ses feux de la Saint-Jean, je n'ai pas été peu intrigué par la conversation qu'eurent longuement ensemble le robuste octogénaire, alerte et finalement lettré, qu'était M.Rosny, et M.Canseliet, humble philosophe à l'allure médiévale, placés l'un face de l'autre (...).               J.-H. Rosny, pseudonyme de Joseph Henri Honoré Boex (1856-1940)

    D'autres enfin assurent que Canseliet s'est réellement borné à préfacer les deux Fulcanelli, c'est le pseudonyme littéraire et alchimique de Jean-Julien Champagne, l'illustrateur des ouvrages, qui n'en a signé de son vrai nom que les dessins.    

    ¾ « Pas du tout, affirme à son tout M.Canseliet. Je ne suis que le préfacier; Champagne n'est que l'illustrateur; et Fulcanelli est le pseudonyme d'un troisième personnage que, pour respecter la règle hermétiste du silence je ne dois pas désigner autrement. Ce Fulcanelli vit encore. (...) Il est tantôt au Brésil, tantôt en Argentine, errant par le monde (...) il est actuelement dans le midi de la France. C'est un Maître aux pouvoirs merveilleux ".

    Ici Canseliet parle avec la même sincérité comme quand il a dit que Fulcanelli était vivant en 1923 pour la transmutation dans l'usine à gaz de Sarcelles, en 1924 dans l'enterrement d'Anatole France, en 1925 en compagnie de Nicolas Gaston Devaux ou en 1929, l'an qu'il a enlevé le Finis Gloriae Mundi d'une présentation publique...

    D'ailleurs, Canseliet nous dit aussi, dans " La Tourbe des Philosophes " n.º 15 - 16, p.9, que Fulcanelli encore était vivant après le décès de Julien Champagne :

    " (...) Fulcanelli n'ai pas été très satisfait, quand il eut connaissance de l'épitaphe, au champ des morts d'Arnouville-lès-Gonesse, de laquelle voici les trois termes latins :

                                                             APOSTOLUS HERMETICAE SCIENTIAE

    Certes, l'apôtre de la science hermétique aurait dû observer, post mortem, l'anonymat, et s'abstenir de toute précision, quant à l'état-civil : Julien Champagne 1877-1932 ".

   C'est-à-dire, si nous croyons que Fulcanelli était vivant pendant ces épisodes, si nous croyons dans les mots de Canseliet, alors il aussi devait être vivant en 1932 et en 1936???

    Selon Canseliet, en 1936 Fulcanelli se trouvait dans le Midi de la France (qui tend à coïncider avec l'Occitanie), le sud de la France. Ainsi, la disparition de Fulcanelli n'a pas été pour l'étranger, pour Espagne (Séville)... ¿Fulcanelli n'a pas été un émigrant ? au moins jusqu'à cette époque!

http://www.fulgrosse.com/article-3017570.html

http://www.fulgrosse.com/article-2478536.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter Grosse - dans fulgrosse
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens